Indices Atmo

geckosLes mesures faites par Scal'Air permettent d’établir l’indice ATMO, qui est un indicateur de la qualité de l’air en moyenne sur la ville. L’indice ATMO est un chiffre compris entre 1, qui correspond à une qualité de l’air très bonne, et 10, qui correspond à une qualité de l’air très mauvaise.

Cet indicateur est calculé à partir de 4 polluants : le dioxyde de soufre, le dioxyde d’azote, les poussières fines (PM10) et l’ozone. Chaque polluant permet de déterminer un sous-indice. Le plus fort de ces sous-indices donne l’indice Atmo, avec le qualificatif associé.

tabloOn utilise les mesures des stations urbaines et périurbaines pour calculer l’indice Atmo, ce qui permet de caractériser le niveau moyen de pollution auquel est exposée la population. Pour Scal'Air, ce sont les stations de l'Anse Vata, du Faubourg Blanchot et de Montravel qui sont utilisées. La station de Logicoop est de type "industriel" et ne peut entrer dans le calcul de l'indice officiel. En revanche, tout comme pour les autres stations,  un indice "IQA" est calculé.

L’indice Atmo est une référence nationale calculée dans toutes les agglomérations de plus de 100.000 habitants. Les modalités de calcul sont définies par l’arrêté ministériel du 22 juillet 2004 relatif aux indices de la qualité de l’air, disponible ici.


Indices IQA

Pourquoi y a t-il plusieurs indices ? Que sont les IQA ?

agences

Pour fournir une information plus complète et détaillée au public que le seul indice Atmo, Scal'Air calcule et diffuse des Indices de Qualité de l’Air simplifié (IQA) pour chacune des stations de mesure qui dispose d’au moins 3 paramètres. Ces IQA sont calculés de la même façon que l’indice Atmo (mêmes valeurs de référence) mais sans faire de moyenne entre les stations.

Ils sont donc représentatifs de la pollution dans la zone correspondant à l’implantation de la station. C’est la pollution maximale du jour dans chaque zone qui est ainsi mise en évidence. Il semble en effet important de diffuser une information détaillée pour tenir compte des éventuelles disparités spatiales des niveaux de pollution.


Calcul des sous-indices

Comment sont calculés les sous-indices pour chaque polluant ?

Une grille de calcul définit 10 classes de sous-indices pour chaque polluant. Pour les polluants gazeux, le paramètre pris en compte est le maximum horaire journalier. Pour les particules (PM10) c’est la moyenne journalière. Voici la grille de calcul des sous-indices pour chaque polluant :

Moyenne des moyennes journalières des différents sites
sous-indice seuil min. seuil max.
Particules PM10 en µg/m3 en µg/m3
1 0 6
2 7 13
3 14 20
4 21 27
5 28 34
6 35 41
7 42 49
8 50 64
9 65 79
10 >=80  

 

 

Moyenne des maximas journalières des différents sites
sous-indice seuil min. seuil max.
NO2 en µg/m3 en µg/m3
1 0 29
2 30 54
3 55 84
4 85 109
5 110 134
6 135 164
7 165 199
8 200 274
9 275 399
10 >=400  

 

 

Moyenne des maximas horaires des différents sites
sous-indice seuil min. seuil max.
O3 en µg/m3 en µg/m3
1 0 29
2 30 54
3 55 79
4 80 104
5 105 129
6 130 149
7 150 179
8 180 209
9 210 239
10 >=240  

 

 

Moyenne des maximas journalières des différents sites
sous-indice seuil min. seuil max.
SO2 en µg/m3 en µg/m3
1 0 39
2 40 79
3 80 119
4 120 159
5 160 199
6 200 249
7 250 299
8 300 399
9 400 499
10 >=500  

Si un sous-indice n’est pas disponible, l’indice final ne peut pas être calculé.


En savoir plus

Quand peut-on connaître les indices ?

Les indices sont calculés deux fois par jour : le matin à 8 h pour l’indice réel de la veille ainsi que la tendance du jour et l’après midi à 16h pour l’indice estimé du jour. L’indice sera diffusé dans la presse et mis à jour sur le site web de Scal'Air.

Quelles sont les limites de l’indice Atmo ?

L'indice Atmo répond à une demande d'information du public et constitue un indicateur représentatif de la qualité de l'air pour une zone de pollution homogène (agglomération). Cet indice ne permet pas de mettre en évidence certaines situations comme les phénomènes localisés de pollution. Pour les caractériser, des indicateurs plus fins doivent être calculés.