bandeau photos bandeau flipboard bandeau twitter bandeau gplus

Articles

Dépassement du seuil d'information et de recommandation -  Alerte orange

Dans le secteur de Montravel, Scal'Air a enregistré une élévation importante des niveaux de poussières fines en suspension dans l'air 'PM10' entre 16h15 et 19h le 19 mai. Le seuil d'information et de recommandations à destination des personnes sensibles (fixé à 50 microgrammes de poussières PM10 par mètre cube d’air en moyenne sur 24 heures), a été dépassé le 20 mai à 2h, avec une valeur de 50.04 µg/m³ calculée en moyenne sur 24h glissantes.
Les conditions de vents faibles ont favorisé l'accumulation des polluants dans l'air ambiant, notamment les particules fines issues du trafic routier.

Mise à jour à 9h00 : Les niveaux de poussières fines sont en baisse depuis 7h00 ce matin.
Les concentrations moyennes en poussières fines calculées sur 24h glissante sur 1h sont repassées sous la barre des 50 µg/m3 à 8h.
Le dépassement du seuil d’information et de recommandation s'est ainsi terminé à 8h00 avec une valeur à 49.4 µg/m3. Malgré la fin de ce dépassement, il est possible que les concentrations en poussières fines connaissent de nouvelles hausses durant la journée.

Mise à jour à 15h00 : suite à la baisse des concentrations en poussières fines observées entre la fin de la matinée et le début de l'après-midi à Montravel, une nouvelle hausse a été mesurée à partir de 13h30. Les concentrations horaires, de l'ordre de 60 µg/m3 cet après-midi ont occasionné un nouveau dépassement du seuil d'information par les poussières fines à 15h00, avec une moyenne sur 24h glissantes à 50.7 µg/m3. Notons également des concentrations moyennes à fortes en dioxyde de soufre d'origine industrielle associées à cette nouvelle hausse des niveaux de poussières fines.

Mise à jour à 17h00 : Les concentrations moyennes sur 24h glissantes sont repassées sous la barre des 50 µg/m3 à 17h00, avec une valeur de 49.0 µg/m3.
Ce second dépassement de seuil par les poussières fines s'est donc terminé à 17h00. Les concentrations actuellement mesurées restant proches de la valeur des   50 µg/m3 de poussières fines dans l'air ambiant, le seuil d'information pourrait de nouveau être franchi en cours de soirée ou durant la nuit.
Notons parallèlement la présence de concentrations horaires en dioxyde de soufre de l'ordre de 100 à 200 µg/m3 depuis 15h00, concentrations qui restent pour l’instant sous les seuils sanitaires de références à ne pas dépasser.

Mise à jour le 23/05/2016 :
Les concentrations en poussières mesurées au niveau de la station de Montravel ont fortement baissé à partir de 20h, la moyenne sur 24h est donc finalement restée sous les seuils réglementaires à de pas dépasser.

 

Conditions météorologiques et circonstances

D'après les données de Météo France : des vents faibles de 3 à 6 kt, de secteurs variables ont été observés.
Ces conditions participent peu à la dispersion des poussières fines PM10 d'origine industrielle (Doniambo) et du trafic routier aux heures de pointes, entraînant leur retombée en proximité immédiate du site industriel et notamment vers le quartier de Montravel.

Mise à jour à 9h00 : des vents faibles de secteurs variables sont toujours présents sur la ville, avec une prédominance de  vents de secteurs nord-est à nord-ouest depuis 7h00.

Mise à jour à 15h00 : les vents faibles de 3 à 5 kt et de secteurs nord-ouest, visibles entre 9h et 10h, se sont par la suite renforcés (7 à 16 kt) et orientés ouest à sud-ouest. Ces conditions favorisent la dispersion des émissions d'origine industrielle de Doniambo vers la ville et notamment vers le quartier de Montravel.

Mise à jour à 17h00 : des vents stables, moyens à forts et de secteurs ouest à ouest/sud-ouest sont observés depuis 15h00. Ces conditions favorisent la dispersion des émissions d'origine industrielle de Doniambo vers le quartier de Montravel.

Mise à jour le 23/05/2016 :
L'établissement des vents sur les secteurs sud-est à sud aux alentours de 19h00 a permis la dispersion des émissions d'origine industrielle vers la presqu'île de Ducos.

Pour rappel, les poussières fines PM10, dont le diamètre est inférieur à 10 µm, sont d'origines variées, selon les sources d'émissions (naturelle ou humaine). A Nouméa, les hausses des niveaux de poussières PM10 sont essentiellement liées à l'activité industrielle, mais aussi au trafic routier ou à d'autres sources ponctuelles intégrant des phénomènes de combustion.

 

Téléchargez le bulletin

Dépassement du seuil d'information et de recommandation -  Alerte orange

Dans le secteur de Montravel, Scal'Air a enregistré à partir de 5h30 le mercredi 11 mai une élévation des niveaux de poussières fines en suspension dans l'air 'PM10'. Après une légère baisse en cours de journée, les concentrations en PM10 ont connu une nouvelle hausse à partir de 18h15.

Le seuil d'information et de recommandation à destination des personnes sensibles (fixé à 50 microgrammes de poussières PM10 par mètre cube d’air en moyenne sur 24 heures), a été dépassé le 11 mai à 23h00, avec une valeur de 50.9 µg/m³ calculée en moyenne sur 24h glissantes.

Les conditions de vents faibles depuis plusieurs jours favorisent l'accumulation des polluants dans l'air ambiant.

Ces hausses des concentrations ont également entrainé le dépassement de la valeur limite journalière pour la journée du 11 mai, avec une moyenne journalière de 52.6 µg/m³.

Mise à jour à 10h00
L'alerte est toujours en cours, après une légère hausse des concentrations entre 6h00 et 8h00 probablement associée au trafic routier, on observe depuis une tendance à la baisse qui devra être confirmée dans les prochaines heures.

Mise à jour à 14h00
on observe depuis la fin de la matinée une tendance à la baisse des concentrations en poussières fines, qui semble se confirmer à 14h00.

Mise à jour à 18h00
Progressivement, les concentrations sont revenues à des valeurs moyennes plus faibles et le dépassement s'est terminé à 18h00 avec une valeur de 49.9 µg/m3.
Les concentrations restent à des niveaux moyens notamment en raison du trafic routier aux heures de pointes et de l'industriel. Cependant, d'après les prévisions de Météo France et les données disponibles à 07h00 un autre dépassement de seuil ne devrait pas se produire.

Conditions météorologiques et circonstances:

D'après les données de Météo France : des vents faibles de 2 à 6 kt, de secteurs variables sont observés depuis le début de semaine.
Ces conditions participent peu à la dispersion des poussières fines PM10 d'origine industrielle (Doniambo) et entraînent leur retombée en proximité immédiate du site industriel et notamment vers le quartier de Montravel.

En début d'après-midi, les vents se sont légèrement renforcés et orientés de secteurs sud-est à sud/sud-est à la mi-journée puis est/nord-est à nord-est en fin de journée, dispersant les émissions d'origine industrielle vers la presqu'île de Ducos puis de Nouville.

Pour rappel, les poussières fines PM10, dont le diamètre est inférieur à 10 µm, sont d'origines variées, selon les sources d'émissions (naturelle ou humaine). A Nouméa, les hausses des niveaux de poussières PM10 sont essentiellement liées à l'activité industrielle, mais aussi au trafic routier ou à d'autres sources ponctuelles intégrant des phénomènes de combustion.

Téléchargez le bulletin

Dépassement du seuil d'information et de recommandation -  Alerte orange

Dans le secteur de Montravel, Scal'Air a enregistré en fin de soirée du dimanche 08 mai une élévation des niveaux de poussières fines en suspension dans l'air 'PM10'. Après une baisse notable cette nuit, les concentrations en PM10 connaissent une nouvelle hausse depuis 05h45.

Le seuil d'information et de recommandation à destination des personnes sensibles (fixé à 50 microgrammes de poussières PM10 par mètre cube d’air en moyenne sur 24 heures), a été dépassé le 09 mai à 7h, avec une valeur de 50.5 µg/m³ calculée en moyenne sur 24h glissantes.

A partir de 21h, avec une valeur de 45.5 µg/m³ les concentrations moyennes en PM10 sont repassées en dessous du seuil d'information, l'alerte est donc levée.

Conditions météorologiques et circonstances:

D'après les données de Météo France : des vents faibles de 3 à 7 kt, de secteurs variables, majoritairement de nord-ouest à sud-ouest, sont observés depuis le 08 mai à 19h00.


Ces conditions participent peu à la dispersion des poussières fines PM10 d'origine industrielle (Doniambo) et entraînent leur retombée en proximité immédiate du site industriel et notamment vers le quartier de Montravel.

Pour rappel, les poussières fines PM10, dont le diamètre est inférieur à 10 µm, sont d'origines variées, selon les sources d'émissions (naturelle ou humaine). A Nouméa, les hausses des niveaux de poussières PM10 sont essentiellement liées à l'activité industrielle, mais aussi au trafic routier ou à d'autres sources ponctuelles intégrant des phénomènes de combustion.

Pour rappel, les poussières fines PM10, dont le diamètre est inférieur à 10 µm, sont d'origines variées, selon les sources d'émissions (naturelle ou humaine). A Nouméa, les hausses des niveaux de poussières PM10 sont essentiellement liées à l'activité industrielle, mais aussi au trafic routier ou à d'autres sources ponctuelles intégrant des phénomènes de combustion.

Téléchargez le bulletin