Sud

Mesure des retombées atmosphériques dans le Sud de 2015 à 2017

Les retombées atmosphériques comprennent les poussières qui retombent au sol de manière gravitationnelle mais également les particules lessivées par les précipitations dans l’atmosphère. Les prélèvements se font de manière simple, grâce à un dispositif appelé jauge Owen, sorte de bidon surmonté d’un entonnoir.

Débuté en 2015 dans le Sud, les mesures des retombées atmosphériques et le dosage des métaux lourds présents dans ces poussières sédimentables sont effectués par six campagnes de collecte de 28 jours, à raison d’une tous les deux mois, sur les sites de la Forêt Nord et de Port Boisé.

Le présent rapport montre l'évolution des niveaux de retombées atmosphériques de 2015 à 2017. Si les niveaux d’empoussièrement restent très en dessous de la valeur de référence disponible, les résultats montrent une très forte présence du nickel et plus particulièrement en proximité industrielle.